BIOGRAPHIE DE MAURICE TUBIANA (inserm.fr/histoire )

Voir un entretien avec Maurice Tubiana (mai 2001)


Maurice Tubiana est né le 25 mars 1920 à Constantine (Algérie), décédé en 2013 à Paris.
Il a mené ses études secondaires au lycée d'Alger et supérieures dans les facultés de médecine et des sciences de Paris.
Docteur en médecine (1945), interne en médecine (1946) dans le laboratoire de Frédéric Joliot-Curie, docteur en physique (1947), séjour aux Etats-Unis pour étudier la biophysique à l'université de Berkeley (John D. Lawrence) (1948-1949), professeur agrégé de physique médicale (1952), radiologiste des hôpitaux de Paris (1958).

Chef du laboratoire des isotopes et du bêtatron à l'Institut Gustave Roussy (1952), puis chef du département des radiations (1959-1982), professeur de radiothérapie expérimentale et clinique à la faculté de médecine de Paris (1963-1989), directeur de l'unité de recherche Inserm 66 de radiobiologie clinique (1966-1982), directeur de l'institut Gustave Roussy à Villejuif (1982-1988).
Professeur émérite à l'université Paris Sud Orsay, directeur honoraire de l'Institut Gustave Roussy.

Fonctions d'expertises - Instances scientifiques et administratives
Expert consultant à l'OMS (1957), expert consultant à l'Agence internationale de l'énergie atomique (1960), vice-président de l'International Commission of Radiological Unit (1962-1970), conseiller médical à la Direction des enseignements supérieurs (1968-1970), membre de la Commission scientifique et technique de l'Euratom (1968-1972), membre du conseil d'administration de l'Inserm (1970-1974).
Président du conseil scientifique du Centre international de recherches sur le cancer (CIRC) – OMS à Lyon (1979-1981), président de l'International Society of Radiology (1985-1994), président du comité des experts du cancer de l'Union européenne (1986-1994), président du conseil supérieur de la sûreté et de l'information nucléaires (1990-1993), membre du Haut-comité de santé publique (1991-1998).

Membre de l'Académie nationale de médecine (1988), correspondant (1982) puis membre (1988) de l'Académie des sciences – Institut de France.

Travaux scientifiques
Durant son séjour aux Etats-Unis, Maurice Tubiana avait compris l'intérêt majeur pour la médecine de se fonder sur la biologie moderne.
Un des spécialiste mondiaux en radiobiologie, il est à l'origine de l'utilisation des isotopes radioactifs en biologie et en médecine et le pionnier de l'essor de la radiothérapie en France et en Europe dans les années 1960, comme de la radioprotection.
Maurice Tubiana a couvert un large éventail de recherches fondamentales et cliniques, tant dans le champ de la physique des radiations et de la médecine nucléaire qu'en radiobiologie et radiothérapie et notamment radiothérapie en haute énergie.
Sur le plan clinique, il a mené des recherches sur l'utilisation des isotopes radioactifs dans le traitement du cancer de la thyroïde et a déterminé précisément l'action de la radiothérapie dans la maladie de Hodgkin et dans le lymphome non hodgkinien.
Ses recherches fondamentales les plus significatives ont porté sur la cinétique cellulaire en utilisant des isotopes radioactifs pour marquer les cellules (notamment le thymidine tritiée), la durée du cycle cellulaire dans les tumeurs solides humaines et les mécanismes de prolifération cellulaire du tissu hématopoïétique.
J'ai notamment beaucoup travaillé dans la discipline de cinétique cellulaire en utilisant pour marquer les cellules, des isotopes radioactifs,.

Prix - Distinctions
Gray Medal (1981), Breur Medal (1985), prix Roentgen (1986), prix Pezcoller (1991) et médaille Janeway de l'American Radium Society (1991).
Grand-Croix de la Légion d'honneur, Croix de guerre 39-45, Médaille des évadés, Officier du Ouissam alaouite.

Publications et ouvrages

Maurice Tubiana est l'auteur de plus de 300 publications scientifiques et de nombreux ouvrages de formation et de culture scientifiques, parmi lesquels :
Les isotopes radioactifs en médecine et en biologie, avec une préface de Louis Bugnard, Paris, 1950
Les bases physiques de la radiothérapie et de la radiologie, 1963
Le refus du réel, Robert Laffont, Paris,1977
Atlas préhistorique de la Tunisie, Ecole française de Rome, 1985
Introduction to Radiobiology, CRC Press, 1990 (l'un des ouvrages parmi les plus utilisés par les étudiants aux Etats-Unis et en Europe)
La lumière dans l'ombre : le cancer hier et demain, Odile Jacob, Paris 1991
Les chemins d'Esculape, Flammarion, Paris,1995, qui a reçu le prix de l'Académie française 1996 et réédité sous le titre Histoire de la pensée médicale : les chemins d'Esculape, 1999
La radioactivité et ses applications, collection Que sais-je, PUF, Paris, 1997
L'éducation et la vie, Odile Jacob, Paris, 1999
Radiobiologie et radioprotection, PUF, Paris, 2002
Le cancer, collection Que sais-je, PUF, Paris, 2003

EN POURSUIVANT VOTRE NAVIGATION SUR CE SITE, VOUS ACCEPTEZ L’UTILISATION DE COOKIES OU AUTRES TRACEURS AFIN DE RÉALISER DES STATISTIQUES DE VISITES.