Martine Bungener

(http://infodoc.inserm.fr/histoire)

Voir aussi le témoignage de Martine Bungener recueilli par J-F Picard en mai 2016

Martine Bungener est née le 28 mai 1949 à Paris. Elle a mené ses études secondaires à l'Institut de la Madeleine et à Sainte Marie de Passy de 1959 à 1966 et ses études supérieures à la faculté des sciences économiques de Paris X-Nanterre.

Maîtrise d'économie (1971), licence de sociologie (1972), DESS d'économie publique université de Paris X-Nanterre (1973).
Thèse de 3ème cycle en économie publique, université de Paris IX- Dauphine (1980) : Besoins en médecins et fonctions sociales de la médecine. Essai sur la démographie médicale.
Chargée de recherche au Centre de recherches économiques et sociales, UER de sciences économiques de l'université de Paris X - Nanterre, professeur Emile Lévy (1971-1973)
Chargée d'enseignement et de recherche à l'université Paris IX-Dauphine (1974-1977).
Attachée de recherche (1977), chargée de recherche (1982) au CNRS, affectée au LEGOS (ERA CNRS-Université Dauphine) dirigée par Emile Levy, jusqu'en 1986.
Responsable d'une équipe au CERMES, unité mixte Inserm/CNRS/Ecole des hautes études en sciences sociales - EHESS, dirigée par Claudine Herzlich, (1987-1995).
Habilitation à diriger des recherches en économie, université de Paris IX - Dauphine (1993).
Chargée de conférences à l'École des hautes études en sciences sociales - EHESS (1993-1996).
Directeur de recherche au CNRS (1995), affectée à l'URA CNRS 0934 "Méthodes pour l'analyse des systèmes et des structures", dirigée par Jean-Paul Auray (1995-1997).
Directrice du CERMES, depuis 1997.

Instances scientifiques et de gestion de la recherche

Membre de la commission nationale des comptes de la santé (1984-1989).
Membre la commission scientifique spécialisée de l'Inserm « Santé publique, épidémiologie et sciences sociales » (1995-1999), de la commission scientifique spécialisée "Sciences sociales" de l'Agence nationale de recherches sur le sida - Anrs (1995-2000), du conseil scientifique de l'École nationale de santé publique, Rennes (1997 -2007).
Membre du conseil scientifique de l'Inserm (1999-2001).
Membre du conseil d'administration de la Fondation MGEN pour la santé publique (2000 – 2006).
Membre du comité d'évaluation des politiques publiques de lutte contre le sida (2001-2002). Rapport d'évaluation "La politique de lutte contre le sida, 1994 - 2000" publié par La Documentation française en 2002.
Membre du conseil scientifique de l'Observatoire des sciences et des techniques - OST (2001-2005), du comité de pilotage du groupement d'intérêt scientifique (Gis) "Risques collectifs et situations de crise" (2002 -2006), du conseil scientifique du Gis Maladies rares (2002-2006) et de l'Institut de la longévité (2002-2007) puis du comité de l'ANR Vieillissement (2007).
Responsable du programme interdisciplinaire, inter-organisme CNRS/Inserm/MIRE/ DRESS « Sciences biomédicales, santé et société » (2002-2007).
Chargée de mission à la mission scientifique, technique et pédagogique du ministère de la Recherche, direction scientifique sciences de la vie et de la santé (2003 -2007).
Membre de la section "Economie et gestion" et de l'intercommision 42 "Santé-Société" du CNRS (2004-2008).
Membre du conseil d'orientation et de réflexion stratégique (CORES) auprès du directeur général de l'Inserm, en tant que conseiller pour les sciences sociales et la santé publique, de 2001 à 2007.
Membre fondateur de l'Observatoire franco-québécois de la santé et de la solidarité, du conseil scientifique de l'Observatoire de la santé des vétérans (ministère des Armées), du groupe d'experts économistes de l'Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (AFSSAPS), du conseil scientifique de l'Institut de recherche et documentation en économie de la santé (IRDES)/Caisse nationale d'assurance maladie des travailleurs salariés (CNAMTS), du conseil scientifique de l'Union nationale des amis et familles de malades psychiques (UNAFAM), du conseil scientifique de l'œuvre Falret, du conseil scientifique de l'Institut de Recherche en Santé Publique (Iresp).
Déléguée à l'intégrité scientifique auprès du directeur général de l'Inserm, depuis 1999.
Membre du groupe "Recherche et maladies rares" du comité de suivi du plan maladies rares, depuis 2006.
Conseiller auprès du directeur de l'Institut Inserm de santé publique, depuis 2008.

Distinction

Prix de l'Académie des sciences morales et politiques (1983)
Chevalier dans l'Ordre national du mérite (2002)
Prix OPECST-Inserm (2016)
Chevalier dans l'Ordre de la Légion d'honneur (2018)

 

Comités éditoriaux de revues

Participation à la création de la revue Sciences sociales et santé en 1982, membre du comité de rédaction. Advisory editor de Social Science and Medicine, Aberdeen (1992-1999).

Travaux de recherche

Martine Bungener a notamment travaillé sur l'étude de l'organisation du système de santé, de la production de soins et des pratiques en médecine libérale, de la production domestique de santé et de l'organisation de la recherche.
Les situations de maladie comme l'activité thérapeutique ou encore, l'organisation même de la médecine, ont longtemps échappé à l'analyse économique. Les travaux de recherche de Martine Bungener aux côtés du Professeur Emile Lévy ont contribué à la construction, en France, de ce nouvel objet de recherche, dans une problématique résolument pluridisciplinaire. Elle a d'abord analysé la croissance des dépenses de santé, jusque là inédite, dont le contexte est celui d'une croissance économique, elle aussi d'ampleur inconnue jusqu'alors, qu'accompagne l'émergence de nouveaux problèmes individuels et collectifs liés, pour une part, aux contraintes internes du développement économique (chômage et état de santé) et consécutifs, pour une autre part, à la pression d'aspirations grandissantes en matière de progrès et de bien-être. Les recherches de Martine Bungener ont porté, ensuite, sur la compréhension des déterminants économiques et sociaux des transformations des modes de production et de consommation de soins, la démographie et l'évolution des pratiques médicales, en particulier en médecine générale, et sur la question largement négligée de la production familiale de soins en hospitalisation à domicile ou à partir du problème du sida et de la maladie mentale.
Martine Bungener pose le problème de la vie en milieu ordinaire pour les patients atteints d'une maladie mentale chronique et, plus globalement, celui de la délimitation sociale du mandat de la médecine avec la question de savoir : quelle médecine voulons-nous et dans quelle société ?

Sélection d'articles

- Bungener M. L'épidémiologie prisonnière de la pratique médicale et de la fonction sociale de la médecine. Sci Soc Santé 1, décembre 1982.
- Bungener M. Une éternelle pléthore médicale. Sci Soc Santé II n°1, février 1984.
- Bungener M, Lafarge H. Micro-économie et dépenses de santé, systèmes de soins et consommation médicale. L'année sociologique, 1984.
- Bungener M, Lafarge H, Le Pen C, Lévy E. A propos des réseaux de soins coordonnés. Prospective et Management public 3 n°4, décembre 1985.
- Bungener M, Joël ME, Roussel P. Quel coût pour le médico-social ? Sci Soc Santé IV, n° 3-4, novembre 1986.
- Bungener M. Les enjeux de la démographie médicale. Revue Française des affaires sociales 1, 1e trimestre 1987.
- Bungener M. Logique et statut de la production familiale de santé. Sci Soc Santé V, n°2, juin 1987.
- Bungener M, Joel ME. Activité économique et demande de santé. In La demande en économie de la santé. Revue d'Economie Politique 98e année, n°4, 1988.
- Bungener M. Décision thérapeutique et gestion de l'infection par le VIH : une approche de la diversité des modalité de prise en charge. Sci Soc Santé 11 : 5-49, 1993.
- Bungener M, Paicheler G. Social trajectories and diversity of careers : two aspects of the evolution of the medical profession in France (1925-1989). Soc Sci Med 38: 1439-47, 1994.
- Baszanger I, Bungener M. 120 years old : why and at what price ? Soc Sci Med 41, 1995.
- Bungener M. Home care of patients suffering from Aids : the need for cooperation between patient, doctor and family, Community Alternatives. International Journal of Family Care 8: 70-80, 1996.
- Bungener M. Impact économique et social des infections à VZV. Med Mal Infect 28: 896-905, 1998.
- Letourmy A, Bungener M, Carricaburu D. La prise en charge des malades cancéreux par les médecins généralistes dans cinq pays européens. Rev Fr Aff Soc 2 : 37-50, 1999.
- Bungener M. Aspects pharmaco-économiques de l'antibiothérapie de la bronchite aiguë de l'adulte sans pathologie respiratoire préexistante. Med Mal Infect 31 : 237-9, 2001.
- Bungener M. Vivre hors les murs de l'hôpital psychiatrique : le rôle incontournable de la famille en ce début de siècle. Sci Soc Santé 19 : 107-12, 2001.
- Bungener M. Scientific expertise in the case of public health crises. Journal of Contingencies & Crisis Management 10: 204, 2002.
- Bungener M, Bachimont J, Hauet E. Délégués de tutelle auprès de personnes souffrant d'atteintes psychiques et mentales : nouvelles tâches ou fonction d'accompagnement méconnue ? Revue française des affaires sociales, 2004.
- Bungener M, Ulmann P. Les déterminants socio−économiques des inégalités de santé : de nouvelles pistes à explorer. Sci Soc Santé 24 5−10, 2006.
- Bungener M. Perspectives pour la recherche en sciences humaines et sociales. Neuropsychiatr Enfance Adolesc (sous presse).
- Bungener M. Quelles attentes et quels progrès en santé ? Santé, société et solidarité, n°1, 2008.

Ouvrages

- Levy E, Bungener M, Duménil G, Fagnani F. Economie du système de santé. Dunod, Paris, 1975.
- Bungener M, Horellou-Lafarge C, Louis MV. Chômage et Santé. Editions Economica, Paris, 1982. Primé par l'Académie des sciences morales et politiques.
- Bungener M, C.Horellou-Lafarge. La production familiale de santé : le cas de l'hospitalisation à domicile. CTNERHI/MIRE, diffusion PUF, Paris, 1988, 256 p.
- Herzlich C, Bungener M, Paicheler G et al. 50 ans d'exercice de la médecine en France. Carrières et pratiques des médecins français 1930-1980. Doin/Inserm, Paris, 1993, 260p.
- Bungener M. Trajectoires brisées, familles captives. La maladie mentale à domicile. Editions Inserm, Paris, 1995, 135p.
- Bungener M, Poisson-Salomon AS. Travailler et soigner en réseau. Exemple des réseaux ville-hôpital pour la prise en charge de l'infection à VIH en région parisienne. Editions Inserm, Paris, 1998, 180p.
- Baszanger I, Bungener M, Paillet A, Eds. Quelle médecine voulons-nous ? La Dispute, Paris, 2002.
- Bungener M. Reduction in costs but increased family burden : home care of the mentally ill : the role of family environment. In : Manage or perish ? The challenges of managed mental health care in Europe, J Guimon, N Sartorius, Eds. Kluwer Academic/Plenum Publishers, New-York, 1999, p 595-602.
- Bungener M. In : Economie de la santé : dictionnaire de la pensée médicale, D Lecourt, Ed. PUF, Paris, 2004, p 387-391.

EN POURSUIVANT VOTRE NAVIGATION SUR CE SITE, VOUS ACCEPTEZ L’UTILISATION DE COOKIES OU AUTRES TRACEURS AFIN DE RÉALISER DES STATISTIQUES DE VISITES.