http://infodoc.inserm.fr/histoire

Henri Gastaut

Henri Gastaut est né le 5 avril 1915 à Monaco. Il a mené ses études secondaires aux lycées de Monaco et de Nice et ses études supérieures dans les facultés des sciences et de médecine à l’université d’Aix-Marseille.

Certificats d’études supérieures de chimie biologique et de physiologie générale à la faculté des sciences.
Externe (1939-1943), interne des hôpitaux de Marseille(1943-1945).
Docteur en médecine (1945).
Médecin-biologiste des hôpitaux de Marseille (1950).
Directeur scientifique du Centre de neurobiologie et médecin-chef du Centre Saint-Paul (Centre d’orientation médicale et sociale pour enfants épileptiques) de l’Association régionale pour la sauvegarde de l’enfance. Cet établissement, inauguré en 1960, fut dirigé par son créateur jusqu’en 1972. Il est devenu, en 1998, l’hôpital Henri Gastaut.
C’est à côté de ce centre que l’Institut national d’hygiène (INH) financera la construction d’un groupe de recherches neurophysiologiques dont Henri Gastaut prend la direction en 1960. Ce groupe de recherches devient, en 1964, l’unité 6 de l’Inserm « Recherches neurobiologiques » qu’Henri Gastaut dirigera jusqu’en 1971.
Professeur titulaire de la chaire d’anatomie pathologique (1952-1972), puis de la chaire de neurophysiologie clinique (1973-1984) à la faculté de médecine de Marseille et doyen de cette faculté (1967-1970).
Président de l’université d’Aix-Marseille 2 (1971-1980).
Henri Gastaut est décédé le 15 juillet 1995. Il avait choisi de cesser toute activité, médicale ou scientifique, depuis 1984.

Sociétés savantes
Président de la Fédération internationale des sociétés d’électroencéphalographie et de neurophysiologie (1957-1971), de la Ligue internationale contre l’épilepsie (1953-1973). Membre honoraire de l’Académie américaine de neurologie, membre de la Société royale de médecine et de la Royal Medical Physiological Association de Grande-Bretagne et membre de très nombreuses autres sociétés scientifiques françaises et étrangères.

Distinctions – Prix
Lauréat de l’Académie des sciences – Institut de France (prix Monthyon).
Docteur honoris cause des universités d’Ottawa (1969), de Liège (1973), de Bologne (1977) et de Shangaï (1979).
Officier de la Légion d’honneur (élevé au grade de commandeur la veille de son décès). Commandeur de l’Ordre national du mérite, commandeur des Palmes académiques. Commandeur de l’ordre national de la Côte d’Ivoire.
Officier de l’ordre de Saint-Charles de la Principauté de Monaco.

Travaux scientifiques
Les recherches les plus importantes d’Henri Gastaut et de ses collaborateurs ont concerné l’électroencéphalographie (EEG) et l’épileptologie.
Les travaux sur l’électroencéphalographie ont permis de mettre au point plusieurs techniques dont certaines ont eu un retentissement considérable, en étendant très largement aux maladies vasculaires cérébrales des méthodes qui étaient surtout utilisées dans le diagnostic de l’épilepsie. Henri Gastaut a également défini certains grapho-éléments caractéristiques de l’électroencéphalogramme humain. Il a établi des relations précises entre l’EEG et les principaux faits de conditionnement, proposant, sur cette base, de faire jouer un rôle important à des centres de convergences sous-corticaux dans les mécanismes neuroniques de conditionnement.
Sur le plan séméiologique, clinique et électroencéphalographique, ses recherches sur l’épileptologie ont permis d’individualiser ou de préciser plusieurs variétés électrocliniques de la maladie parmi lesquelles l’encéphalopathie épileptique de l’enfant avec pointes-ondes lentes diffuses qui devint le syndrome de Lennox-Gastaut. Les travaux expérimentaux sur l’épilepsie psychomotrice ont démontré son origine habituellement rhinencéphalique et principalement amygdalienne.
En dehors des épilepsies proprement dites, Henri Gastaut a travaillé sur d’autres manifestations cérébrales paroxystiques posant des problèmes de diagnostic différentiel délicats avec l’épilepsie, notamment les syncopes vasovagales de l’enfant.

Pour en savoir + …
Pour en savoir plus....
Les travaux d’Henri Gastaut et de ses collaborateurs ont donné lieu à la publication de près de 400 articles sur l’épilepsie et la neurophysiologie appliquée.
Sélection des principaux articles
- Gastaut H, Hunter J. An experimental study of the mechanism of photic activation in idiopathic epilepsy. Electroencephalogr Clin Neurophysiol 2: 263-87, 1950.
- Gastaut HJ. The electrical activity of the brain. Annu Rev Physiol 13: 297-326, 1951.
- Gastaut H, Naquet R, Vigouroux R, Corriol J. Provocation of different emotional behavior due to rhinencephalic stimulation with fixed electrodes in the cat. Rev Neurol (Paris) 86: 319-27, 1952.
- Gastaut H. Interpretation of the symptoms of psychomotor epilepsy in relation to physiologic data on rhinencephalic function. Epilepsia 3: 84-8, 1954.
- Alajouanine T, Gastaut H. Synkinesis-startle and epilepsy startle triggered by unexpected sensory and sensitive factors. I. Ana(tomical and clinical data on 15 cases. Rev Neurol (Paris) 93: 29-41, 1955.
- Gastaut H. Vincent van Gogh's disease seen in the light of new concepts of psychomotor
epilepsy. Ann Med Psychol (Paris) 114: 196-238, 1956.
- Gastaut H, Navarranne P, Pitot M, Salamon G. Electroencephalographic study of syncopes. I. Electro-clinical correlations in 150 cases of vago-vagal syncope. Rev Neurol (Paris) 95: 541-2, 1956.
- Gastaut H, , Gastaut Y. Syncope and convulsions; concerning the syncopal nature of certain sobbing spasms and certain essential convulsions due to hyperthermia or cold. Rev Neurol (Paris) 96: 158-63, 1957.
- Gastaut H, , Fischer-Williams M. Electro-encephalographic study of syncope; its differentiation from epilepsy. Lancet 273: 1018-25, 1957.
- Gastaut H, Gastaut Y. Electroencephalographic and clinical study of anoxic convulsions in children ; their location within the group of infantile convulsions and their differenciation from epilepsy. Electroencephalogr Clin Neurophysiol Nov 10: 607-20, 1958.
- Gastaut H, Regis H. On the subject of Lennox's "akinetic" petit mal. In memory of W. G. Lennox. Epilepsia 2: 298-305, 1961.
- Gastaut H, Tassinari CA, Duron B. Polygraphic study of the episodic diurnal and nocturnal (hypnic and respiratory) manifestations of the Pickwick syndrome. Brain Res 1: 167-86, 1966.
- Gastaut H, Tassinari CA. Triggering mechanisms in epilepsy. The electroclinical point of view. Epilepsia 7: 85-138, 1966.
- Papy JJ, Roger J, Daniel F, Poncet M, Gastaut H. Electroencephalographic aspects and electroclinical correlations in intermittent acute porphyria. Encephale 57: 383-406, 1968.
- Gastaut H. Classification of the epilepsies. Proposal for an international classification. Epilepsia 10: Suppl: 14-21, 1969.
- Gastaut H. On genetic transmission of epilepsies. Introduction. Epilepsia 10: 3-6, 1969.
- Gastaut H. Clinical and electroencephalographical classification of epileptic seizures. Epilepsia 11: 102-13, 1970.
- Tassinari CA, Dravet C, Roger J, Cano JP, Gastaut H. Tonic status epilepticus precipitated by intravenous benzodiazepine in five patients with Lennox-Gastaut syndrome. Epilepsia 13: 421-35, 1972.
- Gastaut H. Fyodor Mikhailovitch Dostoevsky's involuntary contribution to the sympotomatology and prognosis of epilepsy. William G. Lennox Lecture, 1977. Epilepsia 19: 186-201, 1978.
- Gastaut H, Picornell Darder I, Gastaut JL. Computerized axial tomography and the etiological diagnosis of epilepsies. Arch Neurobiol (Madr) 41: 445-52, 1978.
- Gastaut H. A new type of epilepsy: benign partial epilepsy of childhood with occipital spike-waves. Clin Electroencephalogr 13: 13-22, 1982.
- Gastaut H. The Lennox-Gastaut syndrome: comments on the syndrome's terminology and nosological position amongst the secondary generalized epilepsies of childhood. Electroencephalogr Clin Neurophysiol Suppl 35: 71-84, 1982.
- Gastaut H. Classification of status epilepticus. Adv Neurol 34: 15-35, 1983.
- Gastaut H, Gastaut Y, Broughton R. Gustave Flaubert's illness: a case report in evidence against the erroneous notion of psychogenic epilepsy. Epilepsia 25: 622-37, 1984.
- Gastaut H, Zifkin BG. Classification of the epilepsies. J Clin Neurophysiol 2: 313-26, 1985.
- Aicardi J, Gastaut H. Treatment of self-induced photosensitive epilepsy with fenfluramine. N Engl J Med 313: 1419, 1985.
- Gastaut H, Zifkin B, Rufo M. Compulsive respiratory stereotypies in children with autistic features : polygraphic recording and treatment with fenfluramine. J Autism Dev Disord 17: 391-406, 1987.

Ouvrages
- Gastaut H. The Epilepsies-Electro-clinical correlations. Charles C Thomas Publisher, Springfield, USA, 1954.
- Gastaut H. Colloque sur les problèmes d’anatomie normale et pathologique posés par les décharges épileptiques. Bruxelles, Acta Medica Belgica, 1956.
- Fischgold H, Gastaut H. Rayons X, radio-isotopes et EEG dans l’épilepsie. Paris, Masson, 1960
- Gastaut H, Meyer JS. Cerebral anoxia and the electroencephalogram. Charles C. Thomas publisher, Springfield, USA, 1961.
- Gastaut H, Lammers HJ. Anatomie du rhinencéphale. Paris, Masson, 1961.
- Gastaut H, Roger J, Soulayrol R, Pinsard N. Encéphalopathie myoclonique infantile avec hypsarythmie (syndrôme de West). Paris, Masson, 1964.
- Gastaut H, Jasper H, Bancaud J, Waltregny A. The physiopathogenesis of the epilepsies. Charles C. Thomas publisher, Springfield, USA, 1969.
- Gastaut H, Broughton R. Epileptic Seizures – Clinical and electrographic features, diagnostic and treatment. Charles C. Thomas publisher, Springfield, USA, 1972.
- Gastaut H. Dictionnaire de l’épilepsie. OMS, Genève, 1973 (versions initiales en anglais, espagnol, français et russe ; puis en allemand, chinois, italien, japonais, polonais, portugais et roumain).
- Henri Gastaut and the Marseilles School’s Contribution to the Neurosciences. Proceedings of the 25th and final Colloque de Marseille, Roger Broughton, Ed. Elsevier Biomedical Press, Amsterdam, 1982.

Retour à la page précédente